Wetter in Au

18°C / 13°C

Niederschlagsrisiko

Vor/Nachmittag 70% / 90%

Sonnenstunden

1 Stunden

Nullgradgrenze

3100m
26°C / 8°C

Niederschlagsrisiko

Vor/Nachmittag 0% / 10%

Sonnenstunden

11 Stunden

Nullgradgrenze

4500m
27°C / 14°C

Niederschlagsrisiko

Vor/Nachmittag 0% / 40%

Sonnenstunden

9 Stunden

Nullgradgrenze

4100m
24°C / 14°C

Niederschlagsrisiko

Vor/Nachmittag 40% / 60%

Sonnenstunden

6 Stunden

Nullgradgrenze

4000m
23°C / 14°C

Niederschlagsrisiko

Vor/Nachmittag 50% / 80%

Sonnenstunden

6 Stunden

Nullgradgrenze

3900m

Vacances en montagne pour les vaches

Walter Lingg

Eine Geschichte von Walter Lingg

Il y a environ 550 ans, nos fermiers furent obligés d'abandonner la culture des champs. Un changement climatique eut lieu et les températures chutèrent considérablement.

La solution ? La production de lait ! Les champs se transformèrent en prairies dont l'herbe servait à nourrir les vaches. Leur lait fut transformé en fromage dont la vente remporta un grand succès.

Au début, une question restait à élucider : en hiver, où pourrait-on trouver le fourrage pour les animaux ? La réponse fut et est encore aujourd'hui un concept d'exploitation intelligent et durable : la fameuse "exploitation en 3 étapes". En mai, le bétail (vaches)  quitte la vallée et monte vers les hameaux d'alpage (Vorsäß), à une altitude située entre 1.000 et 1.200 mètres. Là, les vaches se nourrissent de toute l'herbe qu'elles y trouvent. On récupère le lait qui est transformé dans les fromageries de la vallée. Au bout d'environ trois semaines, les animaux partent plus haut sur l'alpage où la neige a fondu entre-temps pour laisser place à l'herbe.
Là, les animaux restent dix semaines - la période d'alpage dure 70 jours. Les vaches se nourrissent de cette herbe, sont traites deux fois par jour et le lait est immédiatement transformé en fromage. Ainsi, il se conserve et il est bien plus simple à transporter !

Fin août, les vaches redescendent vers les hameaux d'alpage où pendant ces 70 jours l'herbe a repoussé. Elles y restent jusqu'au jour de la Sainte-Croix - le 14 septembre. Puis elles redescendent dans la vallée où le retour fait toujours l'objet d'une grande fête !

Dans quelle mesure cette forme d'exploitation est-elle "durable" ?
Le fermier produit lui-même le fourrage pour ses animaux en coupant de juin à septembre l'herbe de ses prairies dans la vallée. Il la fait sécher pour en faire du foin et l'engrange pour nourrir le bétail pendant tout l'hiver. Ainsi, il n'a pas besoin d'acheter de fourrage.
En outre, la montagne est parfaitement préparée à l'hiver : la présence des animaux sur les alpages maintient l'herbe courte et la neige s'y accroche d'autant mieux. Elle gèle pour devenir très solide et les traces de pattes dans les versants les plus pentus permettent de fixer la neige en supplément. C'est là la meilleure prévention contre les avalanches – c'est aussi ce que disent les experts !

Vérifier la disponibilité

1/3

Comment tout a commencé.
L'histoire de notre hôtel.

Bardeaux de bois - la traditionnelle "Haute Couture" pour nos façades.

Cure de jouvence pour le roi – la restauration d'un orgue classé monument historique.

Voir nos petites histoires

PARAMÈTRES DES COOKIES

Nous utilisons des cookies pour une utilisation optimale de notre site Internet de façon optimale. Certains cookies sont indispensables à la bonne marche de notre site et d’autres sont intégrés à des fins statistiques. Vous pouvez choisir la catégorie dont vous souhaitez bénéficier. Cependant, veuillez noter qu’en fonction du hoix de vos paramètres, certaines fonctionnalités ne seront peut-être pas disponibles. Pour d’autres informations: Protection des données et Mentions légales.