Wetter in Au

18°C / 13°C

Niederschlagsrisiko

Vor/Nachmittag 70% / 90%

Sonnenstunden

1 Stunden

Nullgradgrenze

3100m
26°C / 8°C

Niederschlagsrisiko

Vor/Nachmittag 0% / 10%

Sonnenstunden

11 Stunden

Nullgradgrenze

4500m
27°C / 14°C

Niederschlagsrisiko

Vor/Nachmittag 0% / 40%

Sonnenstunden

9 Stunden

Nullgradgrenze

4100m
24°C / 14°C

Niederschlagsrisiko

Vor/Nachmittag 40% / 60%

Sonnenstunden

6 Stunden

Nullgradgrenze

4000m
23°C / 14°C

Niederschlagsrisiko

Vor/Nachmittag 50% / 80%

Sonnenstunden

6 Stunden

Nullgradgrenze

3900m

Cure de jouvence pour le roi

Walter Lingg

Eine Geschichte von Walter Lingg

L'orgue de l'église St. Leonhard à Au fait actuellement l'objet d'une importante restauration. Il s'agit de conserver un patrimoine culturel très précieux, protégé, classé monument historique et très apprécié des connaisseurs.

Nombreux sont nos hôtes qui connaissent les petits concerts organisés chaque semaine ou le cadre musical qui accompagne la visite hebdomadaire de notre église.

 

Voici quelques informations supplémentaires concernant notre orgue :
En 1798, le célèbre facteur d'orgues Josef Bergöntzle, natif d'Ammerschwihr en Alsace, construisit un orgue du baroque tardif pour l'église paroissiale d'Au. Au Vorarlberg, on trouve d'autres instruments signés de sa main, comme par exemple à Bludesch ou Tschagguns.

 

En 1893, l'orgue d'Au fut agrandi dans un style romantique par le facteur d'orgues Anton Behmann, natif de Schwarzach, qui lui conféra son aspect actuel. Lors de ces travaux, Behmann traita l'orgue baroque de Bergöntzle avec le plus grand respecte. Aujourd'hui, nous avons donc un orgue historique très intéressant composé d'éléments venant des époques baroques et romantiques.

En 1985, l'orgue fut l'objet d'une grande rénovation. Mais trente années se sont écoulées entre-temps et il faut à nouveau procéder à des travaux de restauration : d'une part, un nettoyage intégral et approfondi - l'orgue est entièrement démonté, mettoyé, les tuyaux sont alignés, la méchanique contrôlée et corrigée le cas échéant, les parties en bois sont nettoyées à l'eau boriquée pour prévenir et enlever les moisissures.

 

Un second point crucial lors de ces travaux consiste à installer un soufflet neuf. Le soufflet actuel date de l'époque d'Anton Behmann (1893). Il a été réparé à plusieurs reprises et doit désormais être renouvelé.

Le soufflet procure à l'orgue la "ventilation" nécessaire pour produire des sons. Par effet de pompe, le soufflet en cuir produit un courant d'air qui chemine vers chacun des différents registres. Autrefois, cette "ventilation" de l'orgue était produite à la main. Aujourd'hui elle se fait grâce à un moteur électrique. Le soufflet de notre orgue - que l'on nomme „Keilbalg“ -, est devenu cassant au cours des 125 dernières années et menace de rendre l'âme définitivement. Un renouvellement est donc absolument inévitable.

 

Un détail intéressant en passant : nous avons trouvé dans le grenier de notre église, juste au-dessus de l'orgue, ce qu'on appelle un "abri de soufflet". C'est quelque chose de très rare et il n'en existe pas d'autre au Vorarlberg. Il s'agit d'un "cabanon" en bois sur lequel on peut marcher et qui sert à protéger le soufflet de la poussière et des salissures occasionnées par les oiseaux et chauves-souris. La partie intérieure des murs de "l'abri du soufflet" est revêtue de plaques du tout premier soufflet de Joseph Bergöntzle sur lesquelles on a collé des feuilles de papier et où l'on voit des écritures - à savoir des textes en latin écrits à la main.

 

Pour les travaux actuels sur l'orgue, les dépenses s'élèvent à environ 25.000, voire 30.000 EUR.
Nous sommes très heureux que le Centre national des monuments historiques, le diocèse de Feldkirch, la province du Vorarlberg, la commune d'Au et même l'association "Friedenslichtaktion" de nos jeunes pompiers d'Au aient confirmé leur participation financière à ce projet. Pourtant, nous sommes tributaires d'autres aides et sommes reconnaissant pour chaque don, aussi petit soit-il. Chaque Euro est le bienvenu et participe à la réfection de notre patrimoine culturel exceptionnel.

Vérifier la disponibilité

1/3

Comment tout a commencé.
L'histoire de notre hôtel.

Bardeaux de bois - la traditionnelle "Haute Couture" pour nos façades.

Récupération d'énergie - recyclage de la chaleur, biomasse et courant vert.

Voir nos petites histoires

PARAMÈTRES DES COOKIES

Nous utilisons des cookies pour une utilisation optimale de notre site Internet de façon optimale. Certains cookies sont indispensables à la bonne marche de notre site et d’autres sont intégrés à des fins statistiques. Vous pouvez choisir la catégorie dont vous souhaitez bénéficier. Cependant, veuillez noter qu’en fonction du hoix de vos paramètres, certaines fonctionnalités ne seront peut-être pas disponibles. Pour d’autres informations: Protection des données et Mentions légales.